Croissance au T4

Les stratégies

Quand je vous disais qu’il fallait se méfier des marchés alors que tous les investisseurs étaient très optimistes pour 2014 ! Nous avons assisté à un mini krach en fin de semaine : l’indice parisien abandonne près de 4 % sur la semaine, inquiet notamment par l’effondrement du peso argentin, du ralentissement de l’économie chinoise (couplé à un endettement élevé des entreprises, un taux de créances douteuses important) et de nombreux profit-warning. Les craintes liées au ralentissement du soutien de la Fed n’ont rien arrangé. Comme je l’expliquais vendredi, je trouve cette correction salutaire car de nombreux titres avaient progressé de 20-30 % depuis le début de janvier, sans raison. Il ne faudrait pas qu’un marché baissier s’installe car cela compliquerait les espoirs de reprise économique en Europe et dans le reste du monde. Si les investisseurs continuaient à s’inquiéter, on devrait assister à de grosses vagues de corrections sur les GENFIT, INNATE PHARMA, BIOALLIANCE, GROUPE GORGE, etc … c’est le genre de titres qui risquent de pâtir de la réapparition de la prime de risque.
Dans ces conditions, il va falloir faire preuve de de beaucoup de prudence la semaine prochaine.
On suivra le titre ALSTOM dont la chute du cours de 22 % me parait exagérée. Le titre pourrait profiter dès lundi matin de propos rassurants de son PDG Patrick Kron, dans le journal Investir de ce week-end. J’ai apprécié la publication de CHARGEURS qui a annoncé un retour de croissance au T4. Certainement l’un des titres sous-évalué que je vais plus le trader dans les prochaines semaines.
Les inquiétudes macro-économiques pourraient booster les cours de l’or et tous les titres des mines d’or.
Je pense rester à l'écart de toutes les publications de CA prévues pour cette semaine. D’un point de vue général, je m’attends toujours à des chiffres ternes voire mauvais (CA annuel / T4) mais ce sont surtout les perspectives 2014 qui seront scrutées par les investisseurs.
KAUFMAN ET BROAD dévoilera ses résultats annuels lundi après la clôture, on en saura davantage concernant le montant du dividende 2013. Je serai particulièrement attentif au CA annuel de CEGEDIM, SECHE ENVIRONNEMENT (mardi), BUSINESS DECISION, ADL PARTNER, MANITOU, DBV TECHNOLOGIES, ALTRAN (jeudi), U10 et BELIER (vendredi).
Les titres du secteur des SSII pourraient annoncer des T4 en croissance ce qui ne serait pas si mal.
J’ai regardé plus de 300 configurations graphiques, j’ai été peu inspiré cette semaine. Cela me parait difficile de passer à l’achat sur de nombreux titres étant donné les configurations techniques particulièrement dégradées à TCT … et en même temps, cela me parait un peu tard pour VADer ….
Je n’ai aucune donc idée de ce qu’il va se passer cette semaine: en AT c’est baissier à TCT …. Mais je verrai bien un rebond technique lundi matin à suivre. A moins que le pessimisme de la fin de semaine dernière annonce quelque chose de plus profond ….
Résistances à dépasser (et à surveiller !) à CT : Je rappelle que les stratégies ci-dessous, d’acheter au-dessus de ces résistances seront toujours d’actualités dans une semaine / un mois si elles n’ont pas pu être appliquées dans les prochains jours. Je rappelle qu’on achète au-dessus de la résistance, pas en-dessous.
Aucune stratégie, de nombreuses configurations sont baissières à TCT. Réservé à des traders avertis Supports à casser pour des idées de VAD (Ventes à Découvert) : trades agressifs (les stops sont impératifs) Réservé à des traders avertis
PEUGEOT n’est pas au mieux avec une AK en préparation qui agit comme une chape de plomb sur son cours de bourse. La volatilité est telle sur ce titre qu’il n’est pas aisé d’identifier avec assurance des zones de supports à casser pour initier une VAD.
PEUGEOT et le support des 10,92 à casser. Une VAD sous 10,89 me parait judicieuse (un stop est impératif)
Je n’apprécie guère les valeurs du secteur bancaire. Je reste persuadé qu’il y a encore des loups dans leur bilan qui pourraient les déstabiliser très facilement …
CREDIT AGRICOLE et le support des 10 à casser par le bas. Une VAD pourrait être tentée avec un APD sous les 9,928.